Le blog Cyclonature
Toujours à vélo quelque part

Ceux qui râlent après les barrières seront les premiers à râler quand nos voies vertes seront envahies par des scoots, quads et autres trucs bruyants

La tranquilité des cyclistes et des piétons doit être la priorité

Moi aussi je suis cycliste, moi aussi les barrières m'emmerdent mais j'ai fait un choix celui de vouloir pédaler tranquille sur une voie verte ou un chemin de halage et ça me gonfle d'être dérangé par des véhicules motorisés.
Par exemple la voie verte Angers Montreuil Juigné, avant on pouvait y croiser des chevreuils, des renards, maintenant on y croise de temps en temps des scoots (exemple en vidéo sur cette même voie verte).
Autre exemple, la levée Napoléon à Trélazé (boucle Angevine de la Loire à Vélo) on y croise tous les week-ends des scoots, motos ou quads.

Lire aussi: Voici pourquoi les blocs béton sur nos parcours vélo sont utiles

Solutions :
- Ou l'on installe des barrières digne de ce nom empêchant tout véhicules motorisés de passer (même sur les côtés).
- Ou l'on ne met pas de barrières et là ça devient le far west.
- Et l'excuse "police" c'est de l'utopie, on ne peut pas mettre des flics partout.
- Et quand une barrière m'empêche de passer, ben je fais un détour et le problème est réglé.
En attendant une solution parfaite les barrières et autres blocs en béton sont très utiles pour empêcher les quads de passer mais aussi pour casser la vitesse des scooters et ça c'est déjà une très bonne chose.

Le saviez-vous :
La plupart des dépôts sauvages que je trouve sur les voies vertes et autres chemins de randonnées vélo n'existerait pas s'il y avait des barrières.

Conclusion :
Stop aux barrières en permanence ouvertes ou encore cassées, ne transformons pas nos chemins de randonnées vélo en départementales pour tous et vive les barrières car c'est la seule manière de garder le coté paisible de nos déplacements à vélo sur ce type de voie.

Vive les barrières sur nos voies vertes
Vive les barrières sur nos voies vertes
Publié par Eric le 21 mai 2022
Remonter en haut de la page
Partagez-moi sur Facebook